Archive d’étiquettes pour : Villes en Scène

Danse | Ballet Bar

Ballet Bar c’est la rencontre de cinq virtuoses hip-hop qui, dans un univers proche des clubs de jazz new-yorkais, s’interrogent à travers leur danse sur leurs rapports à la musique, comme source d’inspiration et de poésie. Se disputant le choix du vinyle, dans une ambiance musicale allant du jazz au classique, en passant par l’électro, les danseurs vont faire danser le comptoir, valser les portes manteaux et nous faire voyager à travers le son grésillant de ce vieux transistor. Danses, acrobaties et mimes se mêlent, avec humour et dérision. En nourrissant leur danse d’autres disciplines, ces artistes proposent un vrai moment convivial à la fois drôle, généreux et plein d’énergie.

Musique | Traversées : Constantinople et Ablaye Cissoko

Depuis cinq ans, les musiciens de Constantinople et Ablaye Cissoko sillonnent les scènes du monde entier avec leurs « Jardins migrateurs ». De cette collaboration soutenue est né un nouveau programme, fruit d’un dialogue et d’une communion exemplaire entre les quatre artistes. Cissoko et Tabassian nous partagent de nouvelles œuvres, et revisitent de pièces des répertoires baroques péruvien, mexicain et espagnol. C’est un véritable voyage qui se dessine en musique, de l’Orient jusqu’au Nouveau Monde, en passant par l’Afrique.

Théâtre | Alice a 17 ans

Le soir de ses 17 ans, Alice sort à la rencontre d’un monde que seule la nuit tolère. Une odyssée fantastique pour grandir et se découvrir. Alice a 17 ans aujourd’hui. Elle ne semble pas enchantée par l’idée : son père et son ami Coco passent à peine le lui souhaiter. Sa mère ? Elle n’en a pas, ou plutôt elle n’existe pas pour elle. Quant à sa sœur, peut-être vaudrait-il mieux qu’elle n’en ait pas... La jeune fille décide d’entamer une sorte de journal intime...sur Facebook ! Ses 17 ans et un énième conflit avec sa mère lui apporteront la colère et la force suffisantes pour quitter la maison et découvrir sa ville, la nuit. Alice a 17 ans est une représentation du passage de l’enfance à l’adolescence.

Musique | La Gallera Social Club

Préparez-vous à vous envoler vers les tropiques vénézuéliens avec les sonorités électro-psychédéliques des frères jumeaux, Miguel et Alexis Romera, alias La Gallera Social Club. Originaires de Maracaïbo, ville pétrolière du Venezuela, le binôme multiplie les références aux traditions amérindiennes et à l’héritage africain de leur pays. Adeptes de la cumbia vénézuélienne, La Gallera Social Club dépeint parfaitement le portrait de sa ville natale, mais aussi des rituels indigènes. Un cocktail de musique rafraîchissant, parsemé de sonorités « électropicales» à découvrir absolument.

Théâtre | Jetlag

Jetlag, c’est d’abord un voyage émotionnel, en perpétuel décalage. Entre deux aéroports, de l’espace « peuplé » d’une zone de transit à l’espace confiné d’une cabine d’avion, un homme cherche à tromper sa solitude. Dans l’étourdissement et la confusion des déplacements, où l’espace et le temps se perdent, il rêve d’un nouveau départ. Chaque étape de son avancée lui fait pourtant sentir que ses attentes ne seront peut-être pas comblées. Une pièce de théâtre acrobatique, véritable bal à trois qui dépeint le tableau d’un voyage surprenant, original et plein de rebondissements.

Musique | Dans les jardins de Samarcande, Kimya

Après Montréal, l’ensemble Kimya revient avec un nouveau projet intitulé «Dans les jardins de Samarcande». Inspiré du livre d’Amin Maalouf «Samarcande», ce projet musical est pensé comme une déambulation imaginaire dans ces jardins aux mille et une saveurs hors du temps et des violences extérieures. Kimya est composé de quatre musiciens venant d’horizons musicaux divers, et propose une musique aux sonorités transfigurées, fruit d’une rencontre entre santour, alto, violoncelle et percussions.